Location de tentes de réception en Normandie

Le Moulin du Perron

Le Moulin du Perron est un lieu d’exception. Autrefois fois lieu de travail et de labeur, c'est en 1981 que Mr Lerouge Bernard d'une idée entreprit de réaliser une "folie". Il métamorphose alors le lieu en créant un plan d'eau de 3000m², suivi d'une plantation soutenue sur la totalité du domaine. Nous vous invitons à entrer dans cette Eden, lieu de délices et de charme.

Hommage à Mr Lerouge Bernard

Nous vous proposons un hommage au créateur ce lieux par le biais de cette interview paru dans "Sur les chemins...de la Basse - Normandie 2011". 

Bienvenue au paradis terrestre

Portrait d'un retraité : Bernard Lerouge

Une carrière se clôt, un talent éclôt


Dans notre rubrique Les Hobbys des retraités, Bernad Lerouge, 78 ans est une figure illustrant parfaitement la passion, le courage, une belle constance dans l'ambition et surtout beaucoup d'altruisme. 

Bernard mène sa carrière bancaire dans le département de la Manche. Avant de se distinguer dans le projet faisant l'objet de ce témoignage, il s'intéresse aux voyages, puis à la mer et particulièrement à la pêche à pied. Normal : notre ami habite au bord de la mer sur la côte ouest du département. Il ne voit pas le Mont St-Michel mais presque.

Il y a environ trente ans, en 1981, il achète, à quelques encablures de son domicile, un vieux moulin au milieu d'un terrain vallonné de 30 000 m². Sa première idée est d'y monter une résidence pour ses vieux jours. Or, cela ne se passe pas comme prévu car il dut rester dans la maison de ses parents pour accompagner sa maman; le père artisan menuisier-charpentier de campagne, usé par le travail, décédant deux années avant son âge de retraite.

C'est ainsi que mûrit l'idée de restaurer le moulin et de réaliser une folie en profitant du cours d'eau sur place. Il métamorphose alors le lieu en créant un plan d'eau de 3000 m² avec une île au milieu. 

Chaque jour, depuis vingt ans, dimanche et fêtes compris, il travaille et fait avancer le projet. Bernard nous raconte, par exemple, avoir transporté des tonnes et des tonnes de terre et creuser l'étang. Avant de le remplie d'eau, il construit une île de 20 m sur 10 m. Les bords du plan d'eau et l'île nécessitent, pour leur tour, des quantités impressionnantes de plaques de ciment et de parpaings. - plus de 80 tonnes - qu'il pose lui-même assidûment, été comme hiver.

Et ce n'est pas tout, Bernard refait entièrement le mécanisme et la roue du moulin qui fonctionne à merveille actuellement. Cette roue pèse deux tonnes et mesure trois mètres de diamètre. Un circuit promenade est alors conçu. Il permet d'observer tout le travail accompli par la plantation d'arbres et de végétaux de toutes espèces de ce pays exotique. Un jeu de couleurs est organisé avec la nature selon les saisons. On trouve aussi près du moulin une fontaine dont les jets d'eau arrosent sublimement des statues. 

C'est le jardin d'Eden de Bernard, lieu de délices et de charme. Des bancs pour offrir des petites haltes aux visiteurs sont disponibles mais Bernard ne s'y assoit jamais... . Entre-tenir trois hectares de ce parc paysagé de rêve ne laisse aucun répit à son artisan. Plus encore, notre ami retraité se lance dans une plantation de 250 pommiers de toutes espèces qui, au mois de mai forment un bouquet rose et blanc de toute beauté.